Home Events Conférence Conférence : Satan, démons, sorcières et païens : un regard universitaire sur l’ésotérisme

Conférence : Satan, démons, sorcières et païens : un regard universitaire sur l’ésotérisme

Événement organisé par la Société québécoise pour l’étude de la religion (SQÉR).

Présenté dans la salle A-2885, au 2e étage du pavillon Hubert-Aquin de l’Université du Québec à Montréal.

L’entrée est libre et l’inscription se fait à toupin-lavallee.vanessa@courrier.uqam.ca.

« Sorcières, grimoires et démons : la démonologie d’hier à aujourd’hui »
Depuis l’Antiquité, les démons ont toujours existé dans la littérature magique et religieuse. Êtres surnaturels et messagers des dieux qui pouvaient se voir invoqués pour plusieurs raisons, les démons ont changé de statut avec l’avènement du christianisme. C’est au Moyen Âge en particulier que l’on commence à les associer à des formes de magies malfaisantes et aux « sorcières ». Cette conférence a pour but de présenter comment les démons, et plus spécifiquement les démones, ont été historiquement associés aux sorcières et quels sont les objets et grimoires qui, depuis, sont encore utilisés dans la démonolâtrie contemporaine.
Doctorante en sciences des religions à l’Université du Québec à Montréal et diplômée en religions anciennes, Vanessa Toupin-Lavallée analyse l’histoire des démons et des pratiques sorcellaires à travers le temps, en particulier dans l’ésotérisme contemporain. Elle s’intéresse également à la place des femmes et à la construction du genre dans différents contextes sociohistoriques et socioreligieux. En parallèle, elle est consultante en sciences des religions au Collège Rosemont de Montréal.

« Hail Satan : Satanisme et politique aux États-Unis »
Loin des légendes urbaines et des mythes noirs, le satanisme est aujourd’hui une réalité politique, sociologique et culturelle. Depuis sa naissance, au moment de la fondation de l’Église de Satan par Anton LaVey en 1966, ce mouvement complexe et protéiforme a évolué pour prendre une dimension politique, notamment à travers le Temple Satanique. Ce groupe activiste, fondé en 2012, mêlant sécularisme, satanisme et religion, milite pour la séparation Églises/État aux États-Unis et pour les droits des minorités. Cette conférence se concentrera ainsi sur les actions du Temple Satanique dans la sphère publique et sur la manière dont le satanisme s’est politisé au cœur des guerres culturelles américaines.
Postdoctorant à la Chaire UNESCO en prévention de la radicalisation et de l’extrémisme violents, et titulaire d’un doctorat en sciences des religions de l’Université de Montréal, Mathieu Colin se concentre sur les idéologies d’extrême-droite dans leurs formes les plus radicales : accélérationnisme, complotisme, néo-nazisme. Il analyse également les influences culturelles et religieuses de ces mouvements, de l’étude des mèmes à celle de l’ésotérisme. Il est par ailleurs spécialiste des liens entre sécularisme, politique et religion, notamment aux États-Unis, et du satanisme contemporain.

« De la wicca au druidisme contemporain : un portrait du néo-paganisme au Québec »
Après avoir disparu durant l’Antiquité et le Moyen Âge, les systèmes religieux préjudaïque, préchrétien et préislamique de l’Europe et du bassin méditerranéen connaissent de nos jours, et partout sur la planète, un engouement de plus en plus important. À partir des résultats de différentes recherches de terrain menées au Québec, cette conférence a pour objectif de dresser un portrait du néo-paganisme dans la province, en se concentrant plus spécifiquement sur deux de ses traditions : la wicca, axée notamment sur la pratique d’une forme de sorcellerie, et le druidisme contemporain, pensé entre autres comme la reconstruction et la réinvention de l’ancienne religion des peuples celtes.
Après une formation en histoire et en anthropologie, Nicolas Boissière a obtenu un doctorat en sciences des religions de l’Université du Québec à Montréal. Spécialiste des religions, des spiritualités et des ritualités contemporaines, ses recherches portent en particulier sur le néo-paganisme. En plus d’être chargé de cours à l’Université du Québec à Montréal, il est l’un des trois co-responsables du Contemporary “Spiritual” Practices Network de l’European Association of Social Anthropologists.

Tags:

Date

Nov 02 2023
Expired!

Time

6:30 pm - 8:30 pm

Local Time

  • Timezone: America/New_York
  • Date: Nov 02 2023
  • Time: 6:30 pm - 8:30 pm
Category